Les demarches pour votre projet

 

 

Nous pouvons réaliser les demandes de permis de construire pour des chalets, maisons ou extension en bois même au delà de 150 m² avec l’intervention d’un architecte.

Dans le cadre d'un nouvel achat, nous pouvons vous réaliser les plans de votre futur projet de maison ou chalet bois, un plan d'aménagement intérieur (avec dépôt de la demande de permis de construire ou déclaration de travaux suivant le cas)… Demande de branchement aux réseaux ENEDIS et autres.

Nous pouvons aussi vous proposer la recherche de terrain et de crédit au meilleur taux pour votre projet sur la Normandie.

Ci Dessous le lien pour la création de plan 2D et 3D pour tous débutant. 

Le terrain 

 

Dans le cadre d’un projet de construction, la recherche du terrain constitue la première étape. Mais l’achat d’un terrain constructible à la hauteur de ses attentes n’est pas toujours évident. Nous faisons le tour des pistes à explorer pour trouver le terrain de vos rêves…

Le financement

 

La plupart des projets de maison neuve se financent par un crédit immobilier. Votre objectif, c'est donc de convaincre les banques de vous accorder un crédit immobilier. Vous devrez ainsi satisfaire à leurs conditions d'octroi. Ce qui n'a rien d'impossible, bien au contraire.

Permis de construire

 

Que vous souhaitiez construire une maison individuelle, créer un garage afin de protéger votre voiture préférée, faire une extension pour doubler votre espace de vie ou installer une clôture et un portail pour sécuriser l'entrée du bâtiment, nous vous y accompagnons.

L'administratif 

 

 

Quel que soit le projet de construction en bois, la mairie doit en être informée et si pour un petit chalet en bois (moins de 20m²), une autorisation de travaux suffit pour réaliser directement ce projet, les chalets de plus grande envergure nécessitent obligatoirement un permis de construire qui est délivré à la suite de certaines vérifications quant à la situation du terrain d’accueil. Il est donc illégal d’installer un chalet en bois sur un terrain jugé non constructible à l’exemple des terrains agricoles.

Pour obtenir un retour rapide de la mairie, les personnes peuvent envisager le dépôt d’un certificat d’urbanisme qui accélère les vérifications entreprises par les autorités compétentes. Faites bien attention au moment de vos démarches car si vous comptez construire deux chalets chacun inférieurs à 20m², c’est la superficie des deux chalets en bois qui sera considérée et vous serez probablement amené à demander un permis de construire dans tous les cas. Ne tentez pas de contourner la loi en appliquant par exemple une construction en bois sur pilotis car dès l’instant où le terrain est situé dans une zone A inondable ou dans une zone à forte activité sismique, la mairie ne délivrera ni permis de construire ni autorisation de travaux. 

Le permis de construire est exigé pour :

les constructions de plus de 40 m² de surface de plancher, ou la création d'un niveau supplémentaire à l'intérieur d'un bâtiment, créant une augmentation de la surface d'habitation de plus de 40 m² de surface de plancher ;

s'il n'y a pas de PLU, ou si ces travaux portent la surface totale de la construction à plus de 150 m², ce seuil est abaissé à 20 m² .

 

RéGLEMENTATION   RE 2020

 

 

La RE2020 est une nouvelle réglementation applicable aux constructions neuves dès le 1er janvier 2022. Elle répond à trois objectifs majeurs :
- diminuer l’empreinte carbone des bâtiments neufs ;
- optimiser davantage leur performance énergétique en misant notamment sur la mixité des matériaux utilisés lors de la construction ;
- adapter les bâtiments aux fortes chaleurs pour les rendre plus agréables.

Cette nouvelle norme entend diviser par trois la consommation énergétique des nouveaux bâtiments par rapport aux constructions existantes.

Parmi les grandes mesures de la RE2020, on peut citer la mise en place du concept BEPOS (bâtiment à énergie positive). Toute construction neuve devra désormais répondre à ce standard et produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme, grâce à des matériaux favorisant l’accumulation et la diffusion de chaleur (bois, terre crue, etc.). Les bâtiments doivent être capables de produire leur propre énergie renouvelable, notamment à l’aide de panneaux solaires.

De ce fait, le recours au chauffage des nouvelles constructions devra être limité, de même que l’usage de la climatisation, de l’éclairage, de la ventilation et de l’eau chaude sanitaire. Pour cela, les futures constructions verront leur isolation renforcée.